Full Biography /

Faune-210428-Lemennicier-w-117.jpg

        Né à Sallanches (Haute-Savoie) en 1986, Clément Lemennicier découvre la musique dans le cadre familial et commence l'étude de la trompette à l'âge de 7 ans. A 11 ans, il se tourne brièvement vers les percussions puis, à l'adolescence, se consacre à la haute montagne et à l'alpinisme en maintenant un lien très fort avec la musique.

         C'est à l'âge de 17 ans, nourri par la scène jazz française, la tradition américaine (Miles Davis, Wayne Shorter...) et par les musiques indépendantes (Bjork, Radiohead,...), qu’il reprend la musique. Fasciné par l'approche du son en tant que matière, il commence à mener en parallèle de son parcours de musicien une formation de technicien du son. Ses formations le feront passer par Nancy, Cannes, Brest, Rennes, autant de villes où il continuera à nourrir son apprentissage de la musique et à multiplier les rencontres (ex : en 2010 : Nimbus Orchestra dirigé par le flûtiste et compositeur Magic Malik ...).

           Entré dans la technique du son avec l'envie première de devenir preneur de son pour l'opéra et la musique classique, il se tourne rapidement à son arrivée à l'ISB (image & son) de Brest vers les "musiques actuelles" et en 2010, à la sortie de sa 2ème année de master part se former auprès du producteur Islandais Valgeir Sigurdsson (Bjork, Feist, Cocorosie ...) au sein du Greenhouse Studio et du label Bedroomcommunity (Nico Muhly, Ben Frost...) à Reykjavik. Cette expérience viendra marquer très fortement son parcours et ses recherches.

         En 2011, il s'installe à Rennes et intègre le groupe Bumpkin Island avec lequel il mûrira et jouera sur de nombreuses scènes,: Les Transmusicales (2011), Les Vieilles Charrues etc... C’est avec ce groupe qu’ il enregistrera deux albums et plusieurs EPs.

        En 2015, il créé le groupe O (quartet), se retrouve pour la première fois à la tête d’un projet en tant que compositeur.

       De 2011 jusqu’à aujourd’hui, il collabore avec de nombreux musiciens de la scène musicale Rennaise : Laetitia Sheriff (Stillness 2020), Totorro, (création Transmusicales (2015) album «come to mexico»), Laura Perrudin, Quentin Sauvé, Mermonte, La Battue...

         Il continuera aussi de mener des expérimentations sonores en proposant par exemple, une installation originale, Le sonneur public, Festival Electroni[K] 2014 avec la designeuse Lucie Le Guen.

        Fin 2017, il commence, au cours de concerts intimistes, dans des ateliers et des appartements, à jouer ce qui deviendra son répertoire solo. Jusqu’à aujourd’hui ‘hui, il multiplie les occasions de faire grandir le projet : Les embellies sonores 2019 (Rennes), en première partie de Bumkpin Island ; tournée automne 2018.

        2020, année spéciale, avec la crise sanitaire et l’annulation des concerts, il se concentre sur l'enregistrement d'un premier album solo.

          

  • Instagram
  • Facebook